LABORATOIRES DE PENSÉE - 3
Comité des communications de l'IPA

Début : septembre 2024

 

Les Thinking Labs sont de petits groupes de discussion composés de membres et de candidats de l'IPA qui se réunissent en ligne deux fois par mois pendant 3 mois (6 réunions au total) pour discuter d'un sujet spécifique. À la fin des 3 mois, ils pourront rédiger un article sur leur expérience qui sera publié sur le site Internet de l'IPA. Il y a 1 groupe en français, 1 en anglais et 1 en espagnol, tous commençant en septembre 2024. Les places sont limitées et attribuées selon le principe du premier arrivé, premier servi.

Cliquez ici pour les archives Thinking Labs 1.
Cliquez ici pour les archives Thinking Labs 2.

Naoe Okamura 
Coordinatrice des Thinking Labs 

Français – Katy Bogliatto

 

 






«A l'écoute de la clinique de la Procréation Médicalement Assistée dans notre pratique quotidienne.»

La clinique de la procréation médicalement assistée à considérablement évoluée ces dernières années, tant sur le plan des biotechnologies que des applications médicales. Ces évolutions sont également étroitement liées aux changements socioculturels induits par les mouvements des droits des femmes et les mouvements LGBTQ+, avec pour corollaire l'ouverture d'accès à de nouvelles demandes et la création de nouveaux modèles familiaux. Dans le cadre de leur pratique, tous les analystes sont, ou seront, confrontés à rencontrer des patients.es qui traversent des processus en PMA ou patients.es issus de la PMA.
 
Le thème traité dans ce laboratoire de réflexion se centrera sur des questions émanant de cette clinique singulière qui interrogent différents axes : le féminin, le corps, la parentalité, la psychosexualité, le symbolique, les origines de la vie, le deuil, l' éthique, etc. L'objectif de ce groupe est d'offrir un espace de réflexion théorico-clinique permettant d'élargir nos connaissances, nos représentations et notre sensibilité à cette clinique à partir de discussion de cas. Une attention particulière sera accordée au transfert-contre-transfert et à l'écoute de l'émergence des sensations et des fantasmes en quête de représentations. Une attention sera également apportée au processus groupal.

Bio
Katy Bogliatto est pédopsychiatre, membre titulaire et formateur de la Société Belge de Psychanalyse et Vice-Présidente élue (2023-2025) de l'API. Elle exerce en libéral avec des adultes, des adolescents, des enfants et des jeunes enfants (psychothérapie centrée sur la parentalité) et au Centre de Procréation Médicalement Assistée (Chirec) depuis 15 ans. Elle signe à l'Université Libre de Bruxelles, troisième cycle : "Certificat en clinique psychothérapeutique de l'enfant et de l'adolescent" et au sein de la "Formation en psychologie clinique de la diversité de la famille et du couple". Elle enseigne également au GECFAPPE (thérapie familiale psychanalytique de la petite enfance). Elle est membre du comité de rédaction de la Revue Belge de Psychanalyse.
 
Nombre maximum de participants : 14
Dates: Vendredi, 13/09 et 27/09 ; 11/10 et 25/10 ; 15/11 et 29/11 à 12h00-13h30 (CET-heure belge)


 Espagnol - Abel Fainstein et Raya Zonana

 
        

«PRÉJUICIOS, DISCRIMINACIÓN Y RACISMO EN LA PRÁCTICA CLÍNICA Y SOCIAL.»

Dans ce laboratoire de réflexion nous sommes centraux sur les préjudices et la discrimination, qui existent chez nous tous et qui sont fréquemment négatifs, ainsi que le racisme comme un effet possible de cela. Cela se produit chez chacun de nous, dans tous les groupes humains et également entre les psychologues et leurs institutions. 

Nous pensons également à discuter de la compréhension psychologique de l'importance de l'autre comme objet, modèle, auxiliaire ou rival, ainsi que de l'autre, de l'autre et de la tolérance dans la relation avec le genre, la race et d'autres croisements.

Bio
Docteur Abel Fainstein
Abel Fainstein (Buenos Aires) : MD. Máster en Psicoanálisis, Psiquiatra, est membre et président de l'Asociación Psicoanalítica Argentina et FEPAL de l'IPA. Professeur à l'Instituto Ángel Garma, Asociación Psicoanalítica Argentine. Actuel président du Comité de Préjugés, Discrimination et Racisme de l'IPA et conseiller du Diccionario Enciclopédico Interregional IRED édité par l'IPA. Ex Représentant de l'Amérique Latine, membre de l'Ex Com, CAPSA et du Comité des Asuntos Institucionales de la IPA. Présidente du Comité de Programmes du Congrès International de l'IPA à Chicago 2009 et coprésidente pour l'Amérique Latine du Congrès International de l'IPA à Río 2005. Prix Konex en Psicoanálisis 2016. Chapitres en livres et revues à Buenos Aires, Mexique, Londres, Paris, Brésil, États-Unis. Publications récentes en Cher candidat et Psychanalyse à la croisée des chemins compilados par Fred Busch. Routledge. Corédacteur de "Sur l'analyse de la formation. Débats". APA éditorial. 

Lic. Raya Zonana

Raya Zonana (São Paulo) : Psiquiatra, Psicoanalista, miembro efectivo y docente Sociedade Brasileira de Psicanálise de São Paulo, Editora Asociada (2011/2017) et Editora en Jefe de la Revista Calíbán RLP (2017/2022). Miembro del Equipo Editorial de la Revista Ide (SBPSP 2005/2007) et de la Revista Brasileira de Psicoanálisis (2009/2014). Membre de la Communauté et de la Culture SBPSP (2007/2011) et de la Communauté et de la Culture FEPAL (2014-2016). 
Actuellement : représentante de l'Amérique Latine auprès du Comité de Préjugés, de Discrimination et de Racisme de l'IPA, Membre de la Commission Virginia Bicudo (SBPSP) pour les actions affirmatives d'inclusion des noirs, des indigènes et des réfugiés. Publications en revues de psicoanálisis du Brésil et d'Amérique Latine.

Nombre maximum de participants : 15
Dates: Sabados. 7 et 21 septembre, 5 et 26 octobre, 9 et 23 novembre. Hora : de 16h00 à 17h30 (heure de Londres)


Anglais – Gabriele Junkers Ph.D


 
« Arrêtons-nous : comment mettre un terme à une vie analytique professionnelle, en externe et en interne. »

Ce projet en ligne abordera la fin de la vie (professionnelle) de l'analyste, un sujet qui suscite le silence, la honte et la peur. Vieillir est une tâche de développement difficile qui implique de faire face au changement, à la perte et aux réalités factuelles et réelles. En tant qu'analystes, nous entretenons une relation particulière avec la réalité temporelle : nous travaillons avec l'inconscient intemporel, nous vivons dans une temporalité cyclique du début d'une analyse et de sa fin. Des décennies peuvent s’écouler sans que nous soyons conscients du domaine du temps. Lorsque la réalité fait irruption, nous pouvons nous réveiller soudainement d’une sorte de rêve d’immortalité, souvent sous la forme d’une maladie inattendue ou d’une mort subite. 
Nous discuterons de la situation personnelle de l'expérience du processus de vieillissement, de sa relation avec les patients, de l'analyse de la formation, de la conduite éthique, de l'évolution du rôle au sein de l'institut, du besoin de soutien mais du refus de le soutenir, et bien d'autres facettes. 
L'objectif du groupe est d'alerter les participants sur les manières possibles de se préparer au processus de vieillissement en tant qu'analystes, de se préparer aux impacts institutionnels sur le vieillissement, d'un éventuel soutien en cas d'urgence, d'essayer de briser le silence autour de ce sujet et d'essayer des moyens de faire de l’indicible un sujet de discussion ouverte.

Liste de références : Re « Le psychanalyste vieillissant » Compilé par Gabriele Junkers (2024)

  • Le canapé vide de Gabriele Junkers (2013) Routledge
    Surtout les articles suivants :   
  • Ferro A. & G. Civitarese : Avant-propos
  • Junkers G. : Les psychanalystes vieillissants : Réflexions sur la préparation à une vie sans canapé.
  • Junkers G. : Plus tard peut-être… La fugacité et sa signification pour le psychanalyste.
  • Junkers G. : Quand le corps parle et que le psychanalyste tombe malade.
  • Traesdal Tove : Analyse perdue et retrouvée.
  • Denis Paul : Psychanalyste : Un métier pour un immortel ?
  • Junkers G. : Contenir la psychanalyse : l'institution psychanalytique.
  • Kavka Audrey (2013) : Comités d'assistance aux psychanalystes : Philosophie et modalités pratiques.
  • O'Neill Mary (2013) : Il est temps d'agir : La volonté professionnelle : une responsabilité éthique de l'analyste et de la profession.

Références supplémentaires:
  • Cohen Norman (1982) : Sur la solitude et le processus de vieillissement. Int. J. de Psychanal. 63 : 149-155 et réimprimé dans : Junkers G. (20069) Est-ce trop tard ?
  • Dewald PA & Rita W. Clark (Eds.) (2001) : Recueil de cas d'éthique. New York (Association psychanalytique américaine APA)
  • Schwarz HJ & Silver AL (Eds.) : La maladie chez l'analyste : implications pour la relation de traitement. Madison CT (Stagiaire. Univ. Press)
  • Segal H. (1958) : Fear of Death – notes sur l'analyse d'un vieil homme. Int. J. Psychanale. 39 : 178-181. Réimpression dans : Junkers G. Est-il trop tard ?
  • Shakespeare W. (1606) : Le roi Lear
  • Junkers G. (2023) : Maintenir et développer une institution contenante : un défi pour les psychanalystes ? Dans : Vivre et contenir la psychanalyse dans les institutions. Des psychanalystes travaillant ensemble. Londres : Routledge

Bio
Gabriele Junkers, psychologue et psychanalyste, est membre et analyste formateur de l'Association psychanalytique allemande (DPV). Elle a travaillé dans le domaine de la gérontologie pendant plus de 40 ans dans différents contextes, a enseigné et écrit sur les maladies psychiques chez les personnes âgées. Elle a fondé le comité IPA sur le vieillissement – ​​de patients et de psychanalystes ainsi que le Forum EPF sur le vieillissement. Elle a présidé le comité d'éthique de la DPV et édité : Est-ce trop tard ? (2006), The Empty Couch (2013) et Vivre et contenir la psychanalyse en institution (2023).

Nombre maximum de participants : 12
Dates: Les vendredis 06/09 et 20/09 ; 04/10 et 18/10 ; 1/11 et 15/11 de 2h00 à 3h30 (heure européenne)