Petits cadeaux culturels



Après avoir conclu notre Année des courts métrages 2020  la commission IPA en culture vous offrira désormais chaque mois un petit cadeau: une petite vidéo, un poème, une chanson, un tableau, quelque chose qui peut vous toucher, amuser, intriguer, émouvoir, inspirer ou surprendre. Cela ne prendra que quelques minutes de votre temps et peut encore donner un air doux à votre journée. 


Avril: Nina Simone

En 1968, Nina Simone a présenté sa célèbre chanson "Ain't Got No, I Got Life" dans une puissante performance live à Londres.

Mars: Les chiens romantiques de Roberto Bolaño

Lors d'une promenade à travers la ville française de Céret près de la frontière espagnole, Rotraut De Clerck, Francfort, a découvert ce poème de Roberto Bolaño sur un mur de maison de la rue de La Costete: un cadeau pour les passants.
---
À l'époque, j'avais atteint l'âge de vingt ans
et j'étais fou.
J'avais perdu un pays
mais a gagné un rêve.
Tant que j'ai eu ce rêve
rien d'autre n'avait d'importance.
Ne travaille pas, ne prie pas
ne pas étudier dans la lumière du matin
aux côtés des chiens romantiques.
Et le rêve a vécu dans le vide de mon esprit.
Une chambre en bois,
couvert de pénombre,
profondément dans les poumons des tropiques.
Et parfois je me retirais en moi
et visitez le rêve: une statue éternisée
dans des pensées liquides,
un ver blanc se tordant
amoureux.
Un amour fugitif.
Un rêve dans un autre rêve.
Et le cauchemar me dit: tu grandiras.
Vous laisserez derrière vous les images de la douleur et du
labyrinthe et vous oublierez.
Mais à l'époque, grandir aurait été un crime.
Je suis là, j'ai dit, avec les chiens romantiques
et ici je vais rester.
Roberto Bolaño, LES CHIENS ROMANTIQUES, Poèmes. Traduit par Laura Healy. 2008, New Directions Books, New York.

Février: Astrith Baltsan avec l'Orchestre philharmonique d'Israël

L'interprète classique le plus populaire d'Israël, le Dr Astrith Baltsan, pianiste, narrateur et musicologue vous parle de Gershwin et de l'origine de sa musique. Paola Golinelli, de Bologne, a attiré notre attention sur cette vidéo.

Janvier: Une courte vidéo tendre de Freud

Nous commençons notre petite série de cadeaux avec une charmante vidéo de Sigmund Freud présentant le cadeau d'une fleur à son petit-fils Ernst, assis au bras de sa mère, la fille de Freud Sophie. Christina Nadler, New York, a porté cette vidéo à l'attention de la Freudian Society, New York, et de l'IPA. Anton Kris, Cambridge, a provisoirement identifié Sophie et Ernst Halberstadt. Cette vidéo est également postée ici comme une inspiration et une invitation à participer à la Prix ​​vidéo IPA sur le thème du 52e Congrès «L'enfant: ses multiples dimensions».